Le Système d'alerte Météo France

Le système d'alerte Météo

 

Service gratuit d'alertes SMS en cas de redoux pour les utilisateurs de charbon

 

Suite aux pics d'intoxications survenus dans la région en 2006 et 2007, le ministère de la Santé a demandé à Météo-France d’étudier les conditions météorologiques propices à ces phénomènes et de développer une prévision de ce risque sanitaire.

Pics météo

Durant l’automne 2006 puis 2007, des pics épidémiques d’intoxications atteignant parfois jusqu’à 15 foyers par jour ont été observés en octobre et novembre. En dehors de ces journées à pics, on observe presque tous les jours un ou deux cas d'intoxications.

A partir des observations d'intoxications relevées entre 2005 à 2007 (données fournies par l’agence régionale de santé), Météo-France a identifié les critères météorologiques caractéristiques des pics d'intoxications au monoxyde de carbone observés dans la région. Les pics se produisent essentiellement entre début septembre et fin décembre. L’analyse a montré qu’ils correspondent le plus souvent à des situations anticycloniques, caractérisées par des températures douces pour la saison et une humidité élevée

Ces facteurs favorisent un faible tirage des cheminées, et rendent difficile l’évacuation des gaz.

 

Sur la base de ces critères, un dispositif expérimental de pré-alerte est mis en place dans la région Nord - Pas de Calais du 15 septembre au 31 décembre visant à informer la population en cas de situation météorologique à risque pour les prochaines 24 heures et rappeler les conseils de prévention. Les médias y ont été étroitement associés.

 

Contrairement aux années précédentes, très peu de situations météorologiques présentant un risque de pics d'intoxications se sont produites depuis 2008. Le dispositif a permis d’annoncer 2 situations à risque en 2008, 1 en 2009, 1 en 2010 et 2 en 2011. Pour l'ensemble de ces journées, peu voire pas de cas d’intoxications ont été recensés.

membre